YusukeTeam aujourd'hui c'est :
224 Anime Wallpapers, 4022 Paroles/Lyrics, 1464 fiches séries Manga / Anime, 1297 Skins Winamp, 1982 icones manga, des partitions de musique, 8 YusukeTeam compils, des articles complets, etc...
Articles Manga
  Angel Sanctuary
  Gunbuster
  Hellsing
  Inu Yasha
  Laputa
  Memories
  Nadia.yusuketeam.com
  Nausicaa
  Noir
  Rahxephon
  Tsukasa Hojo
  Vampire Miyu
  Wolf's Rain
  Et vous?
Fonds d'écran
  224 Anime Wallpapers
Série Database
  Voir les 1464 séries
  Full Metal Alchemist
  Cowboy Bebop
  Naruto
  Wolf's Rain
  Bleach
  YDB, le logiciel!
Musique
  4022 Paroles/Lyrics
  98 Partitions
  YusukeTeam Compil'
Bonus
  1297 Skins Winamp
  8 Skins ICQ
  1982 Icônes de bureau
  Humour
Bons Liens
Chantez vos chansons d'animation jap' préférées



 

The World is saturated with sound. On peut dire sans prendre de risque que la musique est le coeur de cette série animé, un thème assez fort qu'on retrouve dans les 26 épisodes qui la compose. Episodes appelés par ailleurs "Mouvements", qui tend à signifier que l'on a bel et bien affaire a une véritable oeuvre symphonique peignant un monde ou la musique est devenue une arme dévastatrice lorsqu'elle est manipulée par le bon chef d'orchestre. Oui vous avez bien lu, dans le monde d'Ayato on se fait la guerre à coup de symphonies, de sons, de notes bien poussées qui peuvent anéantir au minimum une flotte de guerre et parfois  des villes entières. Effrayant si on ne savait pas que seuls quelques élus pouvaient manipuler ces armes, Ayato en fait parti malgré lui bien que paradoxalement il ne connaisse pas le solfège. Encadré par un scientifique qui se qualifie de "traducteur de musique" Ayato va devoir pousser la chansonnette a bord de son Rahxephon (un robot géant ailé) pour vaincre ses ennemis. Lorsqu'il n'y'a pas de combat, les symphonies se succèdent tout même : Jouée au violon ou au piano par l'énigmatique Quon, c'est un déluge de sons harmonieux qui viennent caresser les tympans des membres de Terra (et les nôtres) pendant les moments de répit que veut bien nous laisser les Dolems (les armes des envahisseurs). Vous l'aurez comprit, la réalisation sonore est on ne peut plus léchée et travaillée, encore des OST qui vont s'arracher comme des petits pains à la prochaine japan expo.

On va le répéter encore une fois, la réalisation musicale de cette série est au top. Et par bonheur la réalisation graphique suit bien. La qualité visuelle est sans défaut et surtout égale d'un épisode à l'autre. Pas de baisse de régime comme dans certains épisodes d'Hellsing, Evangelion, ou Nadia qu'on croirait fait par des dessinateurs intérimaires. Le visuel est sans accros, on suit les épisodes avec plaisir, on sent l'animé de grande qualité, pas d'effet 3D mal implémentés dans un décors 2D, un character design accrocheur : Tous les protagonistes du manga, et je dis bien tous ont une identité propre, on les sent animés d'une volonté propre. Aucun personnage n'est en trop. Il n'y'a aucun faire valoir dans cet animé.

En fait le point noir viendrait plus du coté scénaristique de cette série. Si vous êtes un grand fan de Neon Genesis Evangelion vous aurez l'impression de revoir un clone de votre animé fétiche. Eh oui qu'on se le dise, Rahxephon a beaucoup repompé sur Evangelion, certains plus gentils utiliseront le terme inspiré... A tort. On voit a un moment le Xephon devenir fou furieux, incontrôlable par le pilote et anéantir l'ennemi avec de grand coup de poings lancés frénétiquement copiant plan pour plan la scène du berserk de l'Eva 01 des premiers épisodes de NGE. On a droit aussi à un épisode "d'introspection psychologique LSD delirium dans une autre dimension" du héro après avoir été gobé par l'ennemi : made in NGE (L'épisode de la mer de Dirac). Un épisode de fugue ou le héro se remet en question : toujours et encore made in NGE. On rajoute que le héro de Rahxephon est hanté par les même dilemmes que Shinji le héro de... NGE. Avec ça quelques traits de caractères pompés sur quelques persos de NGE par exemple... Une jeune fille au cheveux roux qui vit sous le même toit que le personnage principal, violente et au caractère impossible qui lui en fait voir de toute les couleurs avant de commencer à avoir le béguin pour lui : vous avez dit Asuka de NGE? Elle s'appelle Megumi dans Rahxephon. La liste est loiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiiin d'être exhaustive croyez moi. Le fan d'Evangelion, le vrai, aura quelques excès de rage en regardant cette série, mais qui passeront bien bien vite car il faut le dire, plus les épisodes passent, plus Rahxephon se détache de sa source d'inspiration pour devenir une oeuvre complètement originale.

 

Jeu de dinofight !
Random Skin


Yami no Matsuei
Entre nous
  FORUM
  Chan IRC
  Portail de Liens
  Linker ce site
  Le Livre d'Or
Random Série


Uchuu Koukyoushi Maetel
Aide
  Accueil / Recherche
  Tutoriaux
  E-Mail